Rapport d’activité 2005-2006

« Motiver les élèves en refus… »


Problématique :

Comment organiser la classe pour motiver les élèves décrocheurs et/ou pour éviter que les élèves en difficulté ne décrochent.

NB : La majorité des participants travaille en ZEP ou en zone sensible.


Cette année est la cinquième et la dernière sur ce thème.



Travaux des quatre années passées :




Travaux  de l’année (le groupe de recherche s’est réuni 5 jeudis après midi) :



Bilan d’ensemble


Les professeurs de mathématiques qui ont participé à cette recherche « motiver les élèves en refus scolaire » ont eu des effets de re-motivation de leurs élèves tout  à fait observables. Ils constatent aussi un décalage important,  pouvant parfois devenir gênant avec leurs collègues.

Ce travail à impulser des dynamiques d’établissement dans plusieurs cas

Collège Californie – arbres de connaissances dans d’autres disciplines

Collège Jean Lurçat – projet de narration de recherche dans plusieurs disciplines


pROJET 2006 - 2007

Travaux d’écriture  :

Un sous groupe d’écriture termine une brochure qui sera probablement titrée : « Apprendre à chercher, chercher pour apprendre ».

Rédaction d’une brochure sur ce thème « faire des mathématiques avec les élèves en refus scolaire »

Ce travail vient d’être amorcé. Il va être poursuivi :


Calendrier 2006 – 2007 : lundi 28 août –jeudi 26 novembre – et mercredis 7 février – 6 juin

Participants : Jhonn ADAM ; Pascale BOULAIS ; Eliane ESPINASSOU ; Luc GAUDIN ; Olivier PINSON ; Xavier SOURICE

Coordonnateur : Pascale BOULAIS  


Perspective pour les groupes de recherche en 2006-2007

Nous allons démarrer un nouveau cycle de recherche et intégrer de nouveaux collègues.

 Les groupes collèges et lycées fonctionneront le plus souvent de façon autonome et séparée. Des temps d’apports théoriques pourront être commun, des temps de présentation des travaux réalisés par chaque groupe seront organisés.

Réflexion pédagogique autour des TICE – 5 mercredis –


Calendrier : les mercredis 4 octobre, 15 novembre, 10 janvier, 7 mars, 23 mai

De 9h00 à 15h00

Lieu : IUFM rue Dacier – Angers et lycée Renoir -Angers

Participants : voir fichier joint


Il ne s’agit pas d’un stage d’apprentissage des TIC, mais d’une réflexion pédagogique sur les apports des TICE, sur les modalités de mises en œuvre pour que les TICE s’intègrent réellement au dispositif d’apprentissage.

Méthodes de travail groupes collèges et lycées

Les modalités de travail resteraient proches de la situation actuelle :

Des apports théoriques réguliers, que l’on essaie de s’approprier et de mettre en œuvre.

Conception et expérimentation d’activités.

Echanges sur des pratiques et des problèmes rencontrés dans nos classes : le groupe IREM doit rester un lieu de parole et d’échange.


Pour le collège : « Mieux utiliser les TICE en géométrie »,

Coordonnateur : Johnn ADAM

Pour le collège, les besoins s’expriment autour de créer des situations problèmes et utiliser les efficacement TIC pour faire de la géométrie. Le thème pourrait s’intituler « TIC et situations problèmes pour enseigner la géométrie au collège ». Un travail sera particulièrement mené en appui sur les travaux de Colette Laborde « figures molles ».Le travail amorcé autour de la démonstration pourra être poursuivi.


Pour le lycée : « Mieux utiliser les TICE »

Coordonnateur : Olivier PINSON

« Vers un usage raisonné et efficace de TIC au lycée ». L’objectif est non pas de développer de nouveaux supports, mais de mieux réfléchir à l’intérêt pédagogique, au-delà du « faire joli » de l’outil, de développer de façon approfondie les supports élèves facilitant le transfert des apprentissages : trop souvent les élèves semblent cloisonner les activités sur support informatique, comme si ce n’était pas des vrais maths ou s’arrêter à une perception agréable au lieu d’interroger en profondeur les savoirs mis en jeu.

Plus généralement, les TICE sont maintenant beaucoup utilisés en mathématiques ; les manuels regorgent de propositions, il s’agit de porter un regard critique sur ce qui se fait :

Repérer et décrire ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas.

Améliorer de bonnes idées en travaillant davantage la cohérence avec un dispositif d’apprentissage plus global, en développant des documents élèves adaptés à l’apprentissage mathématique en jeu (et non centré sur l’utilisation de l’ordinateur).

Repérer de nouveaux champs d’utilisation et les développer.




Pour le primaire et maternelle :

Coordonnateur : Paul DELHUMMEAU

Secrétaire : Marc VANTOUROUT


Calendrier :


Neuf demi-journées de travail : mercredi après-midi

13 septembre , 15 novembre , 13 décembre , 17 janvier, 7 février , 14 mars , 18 avril , 16 mai

un mercredi de rencontre avec le groupe IREM second degré ( mercredi 23 mai )


Lieu : IUFM , site d’Angers



Contenu de la recherche :


- en cycle 1 : quelles activités mathématiques pour quels apprentissages à l’école maternelle ?


Mise en oeuvre et analyse des situations à partir d’outils didactiques


- en cycle 2 : peut-on concevoir un apprentissage efficace sur la base d’activités de résolution de problèmes ?


notion et situation – problème

consolidation et résolution de problème





Participation à des travaux de formateurs et à des colloques

Johnn Adam, Olivier Pinson, Xavier Sourice et Luc Gaudin assurent auprès des PLC2 des formations didactiques sur les thèmes de l’hétérogénéité, la recherche de problèmes, la prise en compte du fonctionnement mental de l’élève dans son apprentissage.


Johnn Adam a animé

Pour ma part, je participe au colloque de la CORFEM (COmmission Inter Irem pour les Formateurs de PLC2) en juin à Toulouse.


Pour le groupe

Pascale Boulais




IREM – Groupe d’Angers